Mon psy

4 manières de gérer la colère au travail

colère au travail

La gestion de la colère est importante pour la mise en place d’une bonne ambiance de travail. D’ailleurs, chaque personne passe par cette impasse au moins une journée sur deux. L’existence de conflit entre les collaborateurs induit à une diminution de la productivité et donc du chiffre d’affaire. C’est pourquoi, il faut apprendre à la maîtriser mais comment faire ?

Avoir un esprit de compréhension

La colère est un sentiment causé par un désaccord ou par une mauvaise incompréhension d’une situation donnée. C’est la raison pour laquelle, avoir un esprit de compréhension est important pour pouvoir gérer sa colère. Il sera plus facile d’adopter cette approche en connaissant la véritable source du mécontentement.  C’est également la meilleure manière de trouver vite une solution pour se calmer. L’aide d’un professionnel est utile pour déterminer l’origine du problème comme trouver un psy à Woluwe Saint Lambert. Un psychologue guidera et donnera les conseils pour une meilleure gestion de la colère. La connaissance de la cause du souci permettra aussi de mieux contrôler les émotions si une situation similaire se présente.

Prendre du recul

Pour trouver facilement la cause de la colère, prendre ses distances est aussi la meilleure chose à faire. Il faut s’isoler pour retrouver son calme et maîtriser ses émotions. Quelques minutes seules permettront d’amortir le choc par rapport à l’expression de ce sentiment parfois ravageur. Cela évitera également de faire une réaction devant les collègues et les collaborateurs. Il faut également prendre du recul par rapport à une situation donnée. Ce qui permettra de la voir sous un autre angle et surtout d’avoir les pensées plus claires avant de prendre une décision. En effet, la colère peut induire à une mauvaise analyse ou une incompréhension. D’ailleurs, une personne en colère présente souvent une idée confuse par rapport à la situation qu’elle traverse.

Savoir bien s’exprimer

Savoir bien s’exprimer est une réelle preuve de la maîtrise de la colère. En effet, ce sentiment peut faire dire des mots ou réaliser des actions qui induiront aux regrets plus tard. Une personne ayant un contrôle de soi saura alors bien se comporter face à une situation déplaisante. Elle saura contrôler ses émotions afin d’exprimer le mieux possibles ses pensées. La gestion de la colère n’implique pas de garder ce sentiment en soi. C’est apprendre à mieux la montrer et mieux formuler ses dires face à un conflit. Cette maîtrise permettra de régler facilement le désaccord ou le problème dans un climat de calme.  Le plus important est aussi d’essayer de voir les choses du bon côté.

Voir les choses du bon côté

La colère change souvent la perception d’une situation, du comportement d’un collaborateur, … Or, une vision faussée peut induire en erreur et surtout peut renforcer cette colère déjà ressentie. La solution est d’essayer de voir les choses du bon côté. Qu’est-ce que cela implique. Il faut donner le bénéfice du doute à quelqu’un. Il faut essayer de comprendre un événement avant de faire une conclusion hâtive. Il s’agit également d’attirer ses pensées vers un côté plus positif. C’est aussi accepter que les choses ne se déroulent pas souvent comme prévu et les résultats ne sont pas toujours celles attendues. Toutefois, une solution existe toujours quelque part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *