Mon psy

Meilleures manières pour bien vivre avec un schizophrène

malade mental

Quand un membre de la famille est touché par la schizophrénie, le reste est aussi impliqué. Cette maladie psychique demande à ce que l’entourage essaie aussi de comprendre le patient qui en souffre. Il faut donc une grande persévérance et une attitude calme pour bien vivre avec un schizophrène. Les lignes suivantes vous développent quelques manières considérables pour vivre au mieux avec une telle personne.

Se laisser accompagner par un psychologue

Tout d’abord, le schizophrène a besoin d’un psychologue et d’un traitement durable pour gérer sa maladie. C’est souvent son entourage qui l’emmène chez le psy. Cette phase est souvent dure, car généralement l’individu schizophrène ne veut pas voir un psy. Si cela est de sa volonté, le traitement sera beaucoup plus efficace. Dans le cas contraire, il faut du temps pour qu’il soit un peu stable au niveau de son psychique.

Ensuite, la psychothérapie pour l’entourage d’une personne schizophrène est aussi indispensable. En effet, la consultation chez un psychologue à Jette vous permet de faire disparaître vos stress, vos états de grosse fatigue et plus encore. Le psy vous prescrira aussi des traitements médicamenteux si nécessaire. Dans tous les cas, partager vos problèmes avec un psychologue vous soulagera beaucoup.

Avoir un environnement stable

La schizophrénie est une pathologie qui ne supporte pas les agitations en tout genre. Cela dit, pour éviter les crises d’angoisse d’un schizophrène, il ne doit pas rester dans un environnement soumis à des disputes, des bagarres, des échanges lourds, etc. Le schizophrène a besoin d’un lieu calme, d’un entourage non agité. Les animations ne sont pas trop favorables pour ces personnes.

Déterminer une règle de vie dans la maison

L’entourage d’un schizophrène doit avoir des conditions sur les règles de vie dans la maison. Le rangement, la propreté, la communication calme, sont des routines à adopter dans votre demeure. Le schizophrène a besoin d’une grande stabilité au niveau de son entourage. C’est pourquoi le fait d’avoir une règle de vie précise est une des solutions pour mieux habiter avec une personne atteinte de la schizophrénie.

Son entourage ne doit pas non plus prendre l’un des éléments suivants dans la maison, surtout près du schizophrène. Cela peut nuire encore plus à sa santé mentale. Ils englobent : la cigarette, l’alcool, le canabis, etc.

Gérer la crise de la schizophrénie

Quels que soient les traitements utilisés, il est toujours possible que le patient a des crises. Quand ces dernières s’imposent, l’entourage doit être en mesure de bien les gérer. Pour ce faire, voici quelques gestes à adopter :

–              Essayer de ne pas effrayer encore plus le patient. Ne laissez pas tout le monde venir à lui pour le calmer. L’idéal est de l’emmener dans une pièce ou vous deux seront là à discuter calmement. Dans tous les cas, le reste de l’entourage peut rester dans une autre pièce à côté pour éviter les situations de violence si jamais vous ne pouvez pas le calmer.

–              Le schizophrène ne doit pas se sentir menacé quand il a ses crises. C’est le moment où il est incontrôlable est que seul votre calme peut apaiser la situation. Le contact physique de consolation est à éviter lors de la crise. L’empathie est à mettre au premier niveau dans votre discussion avec le patient. Cela va lui apaiser petit à petit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *