Mon psy

Être surdoué: un handicap ou un atout

La plupart des êtres humains ont une opinion stigmatisée sur le handicap. Pour rappel, la connotation handicap fait référence à l’incapacité d’un être humain à agir et à vivre dans son environnement à cause des déficiences sensorielles, physiques et mentales. D’où la question suivante : l’intelligence est-elle également un handicap. L’intelligence en elle-même n’est pas un handicap, mais la société considère la douance comme tel. Quoique les personnes intelligentes surprennent, fréquemment, la société par leurs aptitudes, les surdoués cachent également une certaine fragilité. D’ailleurs, maintes personnes se demandent si la douance est-elle un atout ou un handicap ? Réponses.

Les surdoués vivent entre angoisses et doutes

L’extrême sensibilité, la structure mentale et la curiosité élevée des surdoués causent des questionnements sans arrêts sur plusieurs thèmes spécifiques et de manière personnelle et intense. À l’inverse d’une personne normale, tout chez un surdoué est augmenté, aussi bien les bons que les mauvais. Ainsi, une personne surdouée a une capacité intellectuelle, sensibilité, créativité et rapidité élevée. Tout comme ses angoisses, sa souffrance, ses dévalorisations et ses doutes. « Le talon d’Achille » d’un surdoué se compose par ses affects et son débordement émotionnel. Un surdoué doit comprendre la concomitance de cette vulnérabilité et cette force. psychologue-watermael-boitsfort.be peut l’aider dans cette tâche. En effet, en n’exploitant pas ses talents, ces derniers se retourneront contre les surdoués. Le soutien et l’accompagnement d’un professionnel sont indispensables dans un tel cas.

Toutefois, le surdoué doit toujours être sur sa garde, car il a tendance à être statique, vivre dans l’intellectualisation, procrastiner et ne passe pas à l’action. Ce moment d’inaction peut causer de la frustration, voire même de la dépression. En effet, son grand potentiel exige une action et expression. Un surdoué doit toujours donner du sens à tout ce qu’il entreprend dans sa vie.

Les surdoués ont un décalage au monde

Nul n’est sans savoir qu’un surdoué est un être à haut potentiel intellect et affect. En raison de sa particularité, les surdoués vivent un décalage engendré souvent par son mode de vie. Ce dernier occasionnera des doutes de soi, de sa capacité et l’ignorance de sa douance et de son potentiel. En outre, l’idée de pas avoir un miroir, un écho à son profil augmente également les doutes et provoque une profonde douleur sentimentale de solitude. En effet, les personnes à haut potentiel ont besoin d’un miroir et un écho. Or, ces derniers sont souvent absents dans leur quotidien, engendrant leur problématique. Le zèbre cible, donc, dans un écho déformant et recherche en vain chez une autre personne sa définition de lui-même, de son mode de vie et de son fonctionnement qu’il trouve difficile à appréhender. Cette inexistence de miroir engendrera des malentendus.

Ainsi, être surdoué est-il une douance ou une errance ? Nombreux sont les surdoués qui arrivent à s’étioler et engendrer des pathologies atypiques. Malheureusement, d’autres vivront leur fonctionnement à l’image d’un fardeau pesant. Pour vivre son plein potentiel, le mieux est de toujours faire appel aux aides d’un professionnel, pour vous guider dans votre acceptation de soi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *