Mon psy

Le trouble d’érections, un problème facilement curable

problème d'éréction

Le trouble d’érection aussi appelée dysfonction érectile ou impuissance est un problème qui peut occasionner des impacts négatifs sur la vie d’un couple. Quelle en est la cause ? Les symptômes ? Les traitements adaptés ? Qui contacter ?

Causes psychologiques, mécaniques ou hormonales

La dysfonction érectile désigne la difficulté, voire l’impossibilité totale d’avoir ou de maintenir une érection suffisante pour une relation sexuelle satisfaisante. Il faut savoir que 80% des troubles de l’érection trouvent leur cause dans une anomalie médicale. Le vieillissement constitue la première raison de ce problème. En principe, avec l’âge, les tissus perdent en termes de contractibilité. Mis à part cela, cette impuissance peut être causée par des problèmes circulatoires, l’hypertension artérielle et l’insuffisance rénale. L’excès de cholestérol, les problèmes hormonaux et le tabagisme occasionnent également ce trouble.

Par ailleurs, les 20% des troubles de l’érection sont d’ordres psychologiques. En effet, plus l’homme est en quête de la performance et s’expose au stress, plus il s’oublie en tant qu’individu. Ainsi, son érection va être difficile, voire même impossible. Il y aura l’archétype du cercle vicieux : il voudra encore être plus performant pour la prochaine fois. Si cela ne marche pas comme il l’a voulu, il s’expose à une impression d’échec et cela causera une dysfonction érectile.

Les signes d’un trouble de l’érection

Minime, épisodique ou persistante, une dysfonction érectile peut se manifester en plusieurs façons et génère, en principe, les pannes sexuelles dans un couple. Si on n’administre pas le traitement adéquat, elle peut durer plusieurs mois, voire même des années. Le signe le plus fréquent d’un trouble de l’érection est l’impossibilité d’obtenir une érection, ou encore de pénétrer la partenaire. Ce problème peut également se manifester par la difficulté de maintenir une érection rigide et stable pendant les rapports sexuels. Pour certains hommes, cette dysfonction est révélée par une interruption rapide de l’érection après avoir pénétré la partenaire. De ce fait, il ne réussit pas à éjaculer.

Quelques traitements à adopter en cas de dysfonction érectile

Comme toutes les maladies, plus la consultation se fait tôt, plus la pathologie peut être remédiée plus facilement. Une fois que l’un de ses signes se présente, l’homme est alors appelé à consulter en premier lieu un médecin traitant. Celui-ci fera un constat sur une vue d’ensemble de l’état de santé de son patient. Ensuite, pour compléter son traitement, ou bien si le problème est d’ordre psychologique, ce dernier doit recourir à un sexologue. Pour en trouver, il peut suivre ce lien.

Selon les diagnostics, le médecin peut prescrire des médicaments qui traitent au préalable la cause médicale, entre autres, l’hypertension artérielle, le diabète, etc. Ensuite, il peut prescrire d’autres médicaments inducteurs d’érection pour permettre au patient de refonctionner correctement. Par ailleurs, si ces médicaments s’avèrent être inefficaces, le médecin peut faire une injection intra-caverneuses dans le pénis ou des injections dans l’urètre. Au dernier recours, surtout si toutes les possibilités thérapeutiques ne sont pas opérationnelles, une chirurgie peut être envisagée. Celle-ci consiste à poser un implant gonflable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *