Mon psy

Détox émotionnelle : un coup de pousse pour plus de pensée positive

detox

Il existe deux types de détox : la détox physique et la détox émotionnelle. La première, souvent pratiquée au printemps, est associée à un nettoyage de l’organisme pour un acheminement vers le renouveau. On en parle beaucoup jusqu’à en négliger la détox émotionnelle, qui est pourtant tout aussi importante, voire plus. Elle permet, en effet, de jouir d’une vie plus épanouie couronnée de pensées positives.

Qu’est-ce que la pensée positive ?

C’est dans les années 50 que l’on a commencé à parler du concept de « pensée positive ». Elle consiste à apprécier les circonstances de la vie de manière positive et optimiste afin de voir en toute difficulté une opportunité de tirer quelque chose de bien. Le concept intègre également l’estime de soi et la sensation de bien-être. Dans cette optique, elle aide à se libérer de tout sentiment de culpabilité et de frustration. Par ailleurs, elle est indispensable au développement personnel et constitue alors, l’un des principes de la psychothérapie. Un psy à Mouscron est disposé à un accompagnement psychologique aidant à adopter une attitude plus positive dans sa vie. Par ailleurs, il est bon de savoir qu’une telle attitude est bénéfique à la fois sur le plan physique et mental. Comme elle influe sur l’humeur et sur la faculté de raisonnement, cette façon de vivre contribue grandement à la réussite professionnelle.

Quelles sont les étapes de la détox émotionnelle ?

Quand on parle de détox émotionnelle, on parle forcément d’un laps de temps consacré au recul et à un retour en soi. Ce temps de pause permettra de se pencher sur ses problèmes, ses qualités, ses défauts, etc. Par la même occasion, il convient d’identifier le genre d’émotions désagréables que l’on renferme en soi : peur, angoisse, anxiété, tristesse, culpabilité, colère … Il faudrait ensuite voir si certaines de ces émotions en induisent d’autres. La détox émotionnelle ne consiste pas à les enfouir, mais bien à les affronter et à admettre les conséquences qu’elles ont sur le corps. La phase d’acceptation est incontournable pour que le processus réussisse. La satellisation par externalisation peut grandement aider à matérialiser ses pensées négatives et leurs conséquences. En les couchant sur une feuille de papier, il sera plus facile de les visualiser pour en identifier les causes. Ainsi, elles laisseront place plus aisément aux pensées de nature positives.

Comment la réussir ?

La détox émotionnelle peut être effectuée à tout moment. Cependant, pour que le résultat aboutisse bien et vite, il est nécessaire de l’accompagner de ces quelques bonnes pratiques. L’une des premières choses à faire est d’identifier des éléments déclencheurs de pensées positives et de s’en rapprocher. Ils diffèrent d’un individu à un autre : musique, film, lecture, sorties entre amis … Les exercices de méditation, de respiration et de relaxation peuvent s’avérer efficaces. Elles peuvent se faire seules, en groupe, ou alors avec l’accompagnement d’un psychologue. Dans ce sens, il convient de bien dormir que ce soit quantitativement ou qualitativement. Il s’agit là, en effet, d’un moyen de détox naturel de premier ordre. Une bonne alimentation est également nécessaire en prenant bien soin d’éviter les aliments irritants. Enfin, il faudrait privilégier les activités sportives qui apportent des bienfaits à la fois sur le corps et sur la libération émotionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *