Mon psy

Les symptômes, modes de transmission et préventions du VIH/SIDA

Les symptômes, modes de transmission et préventions du VIH/SIDA

Le syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA) est une maladie chronique potentiellement mortelle issue du virus de l’immunodéficience humaine (VIH). En endommageant votre système immunitaire, le VIH interfère avec la capacité de votre corps à combattre les organismes qui causent la maladie. Le SIDA est une infection sexuellement transmissible (IST). Focus sur ses symptômes, ses modes de transmissions et les moyens de l’éviter.

Symptômes du VIH/SIDA

Les symptômes du VIH et du sida varient en fonction de la phase d’infection.

Primo-infection

Cette phase peut durer quelques semaines. Les signes et symptômes possibles incluent:

  • Fièvre
  • Mal de tête
  • Douleurs musculaires et articulaires
  • Maux de gorge et plaies douloureuses dans la bouche
  • Gonflement des ganglions lymphatiques, principalement au cou

A savoir que ces symptômes peuvent être si légers que vous ne les remarquerez même pas.

Latence

Chez certaines personnes, un gonflement persistant des ganglions lymphatiques survient à ce stade. Sinon, il n’y a pas de signes ni symptômes spécifiques. Le VIH reste dans le corps et dans les globules blancs infectés.

Infection symptomatique

Alors que le virus continue à se multiplier et à détruire vos cellules immunitaires, vous pouvez développer des infections bénignes ou des signes et symptômes chroniques tels que:

  • Fièvre
  • Fatigue
  • Ganglions lymphatiques enflés
  • Diarrhée
  • Perte de poids
  • Infection à levures de la bouche (muguet)
  • Zona (Herpes Zoster)

Progression vers le sida

Grâce à de meilleurs traitements antiviraux, la plupart des personnes vivant avec le VIH ne développent pas le sida. Mais sans traitement antirétroviral, le VIH se transforme généralement en sida en 10 ans environ. Lorsque le SIDA survient, votre système immunitaire a été gravement endommagé. Vous serez plus susceptible de développer des infections qui ne gêneraient généralement pas le système immunitaire d’une personne en bonne santé.

Transmission du VIH/SIDA

En tant qu’IST, le VIH/SIDA se transmet par le sexe. Vous pouvez être infecté si vous avez des relations sexuelles génitales, anales ou orales avec un partenaire infecté. Cela arrive si son sang, son sperme ou ses sécrétions pénètrent dans votre corps. Le virus peut également se transmettre d’une mère à l’enfant pendant la grossesse, l’accouchement ou l’allaitement. Dans certains cas, le VIH peut être transmis par transfusion sanguine. Donc, utiliser des aiguilles et seringues contaminés vous expose à un risque élevé de contracter le VIH et d’autres maladies infectieuses, telles que l’hépatite.

Prévention du VIH/SIDA

Avoir des relations sexuelles protégées est une façon d’éviter de contracter le VIH. Utilisez un nouveau préservatif en latex ou en polyuréthane à chaque rapport sexuel. Aussi, votre risque de contracter le VIH augmente si vous avez plusieurs partenaires sexuels. Donc, il vaut mieux avoir un seul partenaire sexuel non infecté ou choisir l’abstinence avant le mariage. Si vous avez du mal à avoir une libido saine, nous vous recommandons de demander le numero d’un sexologue à Auderghem. La circoncision et la non-consommation de drogue par voie intraveineuse sont aussi des moyens de réduire les risques. Cela tient au fait que l’usage de drogue par voie intraveineuse expose à des gouttelettes de sang d’autres personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *